À la découverte du sexe (1)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

À la découverte du sexe (1)(avant tout désolé pour l’orthographe je n’ai jamais été très douée, bonne lecture mes chéri(e)sJ’ai eu une période dans ma vie quand j’étais ado ou je n’étais pas très bien dans ma peau et à laquelle je ne sortais pas beaucoup de chez moi, je passais énormément de temps sur les tchats ou forums divers. Parmi tous les contacts que je pouvais avoir je discutais souvent avec un homme, il s’appelait Max, ou du moins c’est comme ça qu’il se présentait, il était beaucoup plus âgé que moi mais j’aimais nos discutions, il savait m’écouter, me conseiller, me réconforter. Au début nos conversations ne restaient que virtuelles.Un jour il me demanda si je voudrais bien l’appeler, il disait que de vraies discutions étaient beaucoup plus agréable, je savais qu’il avait raison mais en général je disais toujours non car j’avais horreur de ma voix, mais avec lui c’était différent, je l’aimais bien et même si j’avais un peu peur de parler au téléphone, j’acceptais sa demande. Alors on échangea nos téléphones.Le premier soir où nous nous sommes téléphoné, on parla ensemble plus d’une heure, c’était passé à une vitesse hallucinante, on avait parlé de choses banales mais j’avais beaucoup aimé.Nos appels devenaient très réguliers on s’appelait quasiment tous les soirs.Un soir où nous papotions, il me demanda si je serai d’accord pour me décrire, car il ne savait pas à quoi je ressemblais, je lui proposais alors de se mettre en visio, je fus surpris par sa réponse, il me dit qu’il serait ravis de me voir mais qu’il aimerait m’entendre me décrire avec mes mots dans le moindre détail. Alors je commençais, en lui disant que j’étais brune, assez petite, métisse et très fine. Il me demanda de préciser ma taille, alors je lui dis 1m52, il continua avec mon poids, je lui répondu 39kg, il ajouta « très fine en effet j’adore ca », il me demanda la longueur de mes cheveux, il arrivait à ma base de mon coup, plus là conversation avancée plus il me demandais de détails sur mon corps et naturellement je lui répondais sans aucune gêne alors qu’en temps normale jamais j’aurais répondu, il voulait savoir la forme de mes seins, si j’avais de belles fesses, si ma bouche était pulpeuse, je prenais plaisir à me décrire pour lui, notre conversation dura un long moment, à la fin avant qu’on se quitte il me dit : « maintenant que je t’ai bien imaginé, j’espère avoir le plaisir de te découvrir en image demain », et c’était tout pour ce soir-là.Le lendemain vers 22h le téléphone sonna, ce n’était pas un appel mais un sms, me disant bonsoir et en me donnant un pseudo pour une messagerie sur laquelle on pouvait parler, alors je l’ajoutais, et après m’avoir accepté on commença à discuter un peu et il finit par me demander si je serai ok pour qu’on allume nos webcams, je lui dis que oui mais que je voulais me préparer un peu avant, il me demanda de rester comme j’étais il voulait me voir naturel, alors j’allumais ma cam, et il en fit de même, je découvris un homme plutôt agréable, assez impressionnant derrière son écran, il était juste vêtu d’un t-shirt et d’un boxer, il me vit surement sourire car il me demanda si sa tenue me gênait, je lui dis un signe de la tête qui voulait dire non, j’étais pour ma part pas beaucoup plus habillée, j’avais un débardeur et un mini short, mais il ne pouvait pas voir mon bas, et on commença de nouveau à discuter, il me faisait beaucoup de compliments, me disant qu’il ne m’imaginait pas aussi belle, et muğla escort au long de notre conversation, il me demande si je serai d’accord pour me lever qu’il puisse me voir entière, il voyait que j’hésiter, il me dit alors que si je ne voulais pas qu’il fallait pas que je me force, mais au fond de moi j’en avais envie, j’avais envie de lui plaire sans vraiment savoir pourquoi, c’était la première fois qu’on mettait nos cams, mais je me sentais à l’aise, alors je me levais, et je tournais sur moi-même, sa réaction me flatta et pourtant il était cru dans ses propose, il me dit « tu as un cul superbe » et ajouta « tu as quelques chose sous ton short » et de suite s’excusa en me disant « désolé je me suis emporté », ça me fit sourire et lui répondit que oui j’avais une culotte en dessous, et avec un petit air vicieux mais qui me fit craquer il me dit « je peux la voir » alors sans vraiment réfléchir je retirai mon mini short pour finir en culotte, j’étais flatter par ses compliments et au fur et à mesure de la soirée, cet échange devint un jeu entre lui et moi devenant de plus en plus sexuel dans nos échanges, me posant des questions très intimes, et moi lui en posant également car je n’avais jamais rien vu d’un garçon et encore moins d’un homme et lui me montrant des choses et moi lui en montrant d’autre je fini par voir son sexe et lui le mien et après plusieurs heures à s’amuser nous nous arrêtions pour ce soir-là.J’avais beaucoup aimé cette soirée avec lui et je me couchais rêveuse avec le plaisir d’avoir autant plus à un homme qui avait dû connaître bien d’autres filles que moi.Le lendemain soir, de nouveau nous recommencions nos petits jeu et au cours de la soirée il me demanda si j’aimerai qu’on se rencontre en vrai, sans vraiment hésiter je lui dis que j’aimerai vraiment mais que nous habitions quand même très loin, mais il y avait réfléchi dans la journée et c’était déjà renseigné pour louer quelque chose pas loin de chez moi, j’étais ravis et nous décidions donc de nous rencontrer pendant mes prochaines vacances qui seraient dans un peu plus d’un mois.Le mois passa très vite et nous voilà arrivé aux vacances. Il avait loué une petite propriété juste à côté de ma ville. Le lundi il arriva, on s’appela pour se donner rendez-vous et lui donner mon adresse pour qu’il puisse venir me chercher, mes parents bossant il pouvait venir chez moi. Vers 9h j’entendis une voiture entrer dans ma cours, un peu timide mais en même temps joyeuse je sortis pour l’accueillir, il descendit de sa voiture, c’était un homme très grand je n’avais jamais remarqué pendant nos visios, il se dirigea vers moi en me faisant un grand sourire, on arriva proche l’un de l’autre et sans vraiment savoir quoi faire on s’embrassa en se faisant la bise et il ajouta « tu es vraiment superbe, j’adore ta tenue », en effet avec envie de lui plaire j’avais mis une petite robe volante à bretelle.On entra chez moi, histoire de papoter un peu et que je me prépare pour qu’on puisse partir. Pendant que je me préparais, il me dit « j’ai envie de te prendre dans mes bras », je rougis immédiatement et il s’excusa d’être aussi direct, et je lui dis de ne pas s’excuser et qu’en réalité je me demandais juste quand il me demanderait, il se leva, se dirigea vers moi, il m’enlaça dans ses bras immenses, ses mains au départ sur mes hanches mais rapidement arrivèrent le long de mes cuisses pour remonter sous ma robe attrapant mes fesses fermement, il me escort muğla fixa dans les yeux, mis une pressions sous mes fesses pour me soulever et me prendre dans ses bras , j’enrouler mes jambes autour de sa taille et sans tarder nos bouches se collèrent, nos langues se mélangèrent, je sentais une de ses mains se faufiler sous ma culotte, ses doigts se frayant un chemin jusque mon intimité encore inconnue des hommes.Il décolla sa bouche de la mienne et tout en me fixant dans les yeux, il commençait à me caresser, ses doigts jouaient entres mes lèvres, je sentais une chaleur monter en moi, il me demanda de m’accrocher à son cou, et quand je fus accrochée, il commença descendre les bretelles de ma robe qui glissèrent le long de mes bras quand je le relâchais, mes petits seins qui avaient durcit et qui montraient des signes d’excitation furent dévoilés, ses doigts continuaient d’explorer ma foufoune et il finit par en introduire un, lentement il poussait sur ma foufoune qui s’ouvrait sous son doigt, je sentais bien mon vagin se dilater et ça me mettait dans un tel état que je gémissais doucement et mon intimité qui commençait à être bien humide ne le calmait pas lui non plus. Il approcha sa bouche de mon oreille pour me murmurait « tu me fais tellement bander », j’aimais sa façon de me parler, sans retenue, il disait les choses comme il le pensait. Il me reposa au sol et ma robe continua son chemin et glissa le long de mon corps, je me retrouvais juste en petite culotte devant lui, il attrapa ma main et la posa sur son pantalon et me dit « regarde l’effet que tu me fais », alors sans vraiment savoir dans quoi je m’engageais, je commençais à déboutonner son pantalon, il ne disait rien, me laissait faire, une fois son pantalon totalement déboutonné, j’allais pour mettre ma main dans son boxer et il m’interrompit pour me dire « tu es certaine ? car si on commence j’aurais pas envie de m’arrêtais », mais j’en avais autant envie de que lui, je savais bien pourquoi j’avais accepté de le rencontrer même si je pensais pas que ça serai aussi rapide, alors je remis ma main dans son boxer et le sortis pour le libéré.Son sexe était déjà bien dur, je l’avais vu en cam mais je ne m’imaginais pas vraiment la taille, il était très épais, je commençais alors à le branler, tout en le regardant aussi fixement que lui avait pu le faire, je le branlais comme ça un bon moment avant qu’il me demande qu’on aille dans ma chambre, alors je lui pris la main et on s’y dirigea.Une fois arrivé dans ma chambre, il m’allongea sur mon lit, lentement il me retira ma culotte. Pour la première fois de ma vie je me retrouvais totalement nue devant un homme, il se posa sur moi, son sexe encore sortis de son boxer, mais il m’embrassa langoureusement, je sentais son sexe contre mon corps durcir de nouveau, il me demanda si j’étais certaine d’avoir envie de lui, avec un peu de sarcasme je lui répondu « non si je suis nue seule avec toi c’est juste que j’avais trop chaud », il se mit à rire avant d’ajouter « je vais bien m’occuper de toi » et il se leva d’un coup de moi, debout devant moi il retira son haut, et en fit de même avec son pantalon et son boxer, j’étais assez intimidée par cet homme imposant mais totalement excitée, j’adorai son corps il était légèrement poilu du haut du corps mais son sexe était totalement imberbe, ce qui n’était pas le cas pendant nos petits jeux.Il s’allongea de nouveau sur moi, son corps en pressions sur le mien, muğla escort bayan mes seins s’écrasaient sous son poids, il recommença à m’embrasser, des baisers très langoureux en me prenant à pleine bouche, sa main jouait avec ma foufoune, il me caressait, me doigtait, je sentais mon sexe s’ouvrir de plus en plus facilement, un moment il souleva légèrement son bassin et attrapa son sexe avec sa main pour le poser sur ma vulve, je commençais à sentir son sexe poussait sur mes lèvres et lentement s’introduire en moi, j’étais totalement sous son contrôle je savais pas quoi faire, il sentait que j’étais un peu perdue, il attrapa mes mains, me les posa au-dessus de ma tête et me dit doucement « laisse toi faire ma puce », tout en me fixant il progressait en moi me demandant temps en temps si je n’avais pas mal, son sexe déchirait mes entrailles mais je ne voulais pas lui dire, et d’un coup je sentis une déchirure en moi, ça ne m’avait pas fait mal j’avais juste sentis qu’il venait de me dépuceler et lui aussi alors il poussa jusqu’au bout et m’embrassa langoureusement, juste après ça il commença ses vas et vient en moi, au début lentement son sexe ressortait du mien pour s’y réintroduire directement, plus ça allait plus il me pénétrait sèchement, je lâchais des cris ce qui avait l’air de l’excité, son langage devint plus cru il me disait « dis-moi que tu aimes ca petite salope » , j’aurais du mal le prendre mais venant de lui cela me plaisait alors je lui répondis « oh oui j’aime ça vas-y » et il continuait ses coups devenait brutaux, de plus en plus rapide, mes cris devenaient de plus en plus intense, ce qui avait l’air d’augmenter son rythme, même si je ressentais de la douleur, je n’avais pas envie qu’il arrête, il devenait cru, limite vulgaire en me disant des choses « comme j’ai baiser ta chatte » « tu es une bonne petite salope », après un bon moment il sortit de moi, m’attrapa par le creux des hanches et me retourna, il releva mon cul et me fis me cambrer, il me pénétra d’un seul coup brutal, et me dit « tu vas pouvoir gueuler là je vais te défoncer petite pute », encore une fois j’aurais du être choquée par ses termes mais j’y arrivais pas, je ne trouvais rien d’autre à lui dire que « je suis à toi », et il recommença à me pilonner avec une brutalité telle que je versais quelques larmes de douleurs, je pleurais en même temps que je prenais du plaisir, c’était vraiment un sentiment particulier, il m’entendais pleurer mais je pense que ça l’excitais plus qu’autre chose, après plusieurs minutes à me baiser dans cette position, il me demanda de me remettre sur le dos, j’avais les yeux rouges et des larmes qui coulaient encore, il approche son visage du mien, me murmura à l’oreille « tu as été parfaite » et il m’embrassa langoureusement pendant que son sexe se réintroduisait en moi, et il recommença, il fit quelques allés retour, avant de retirer son sexe et éjaculer sur mon ventre, il se posa sur le dos à côté de moi, et me demanda mes impressions sans lui mentir, je lui dis alors que je l’avait trouvé très brutal et très vulgaire mais que dans le même temps je n’avais pas du tout envie qu’il s’arrête, il me remercia pour ma franchise et m’expliqua que c’était comme ça qu’il aimait le sexe, et que vu l’état d’humidité de ma chatte il ne devait pas être le seul, en effet même si j’avais eu mal je sentais bien que je mouillais beaucoup ; et il me dit « alors après cette petite baise, toujours envie de passer du temps avec moi » , je lui montais dessus et lui répondit « oh oui encore plus qu’avant » et il me répondit « j’ai bien raison alors tu es une belle petite salope toi , aller va te laver on décolle bientôt ».Et après ça on partit pour sa location.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32