Le privilège de l’âge

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Le privilège de l’âgeIl était temps pour cette étudiante de trouver un boulot. Elle travaillait jusque-là dans un bar mais elle avait été licenciée et sa réserve d’argent fondait à vue d’œil. Son banquier qui lui avait déjà avancé de l’argent plusieurs fois, lui avait refusé et elle en avait pleuré sans l’émouvoir.Elle n’avait même plus de quoi se payer le bus pour rentrer à la cité U et il allait falloir qu’elle marche. Elle marchait le long du boulevard tout en se disant que peut-être qu’une voiture s’arrêtera mais elle n’avait même pas le courage de faire le signe.Au moment de traverser le carrefour, une voiture s’est arrêtée à sa hauteur. La vitre s’est ouverte. Une voix masculine et fatiguée lui a demandé si elle veut qu’on l’emmène quelque part.- A la cité U, lui a répondu la fille !- La cité U, je connais ! C’est plus loin, lui a répondu la voix ! Montez !Elle est montée dans la voiture qui a démarré. Le type devait bien avoir dans les soixante, soixante-dix ans. Il n’arrêtait izmir escortlar pas de lui poser de questions.- Et vous avez une bourse, a encore demandé le conducteur ?- Oui, mais c’est pas grand chose, lui a répondu la fille ! C’est plutôt difficile ! J’essaie de survivre !- Et tu penses qu’il te faudrait combient, a encore demandé le conducteur ?Elle regardait ses mains. Il n’avait pas d’alliance mais ça ne veut rien dire.Il te faudrait combien pour être rassurée, a insisté le type ?- Je sais pas, cinq cents, a répondu la fille ?- C’est beaucoup, a fait le type !Maintenant, c’était lui qui la regardait.- Je crois quand même que tu les mérites, a ajouté le type ! Ce serait dommage que tu en arrive à te prostituer !- Jamais je ferais ça, a grommelé l’étudiante, mais elle se disait qu’il faudrait peut-être qu’elle en arrive à cette extrémité si elle ne trouve rien !- Et il faudra que je fasse quoi, a ajouté la fille ?- Je sais pas ? Juste le plaisir de te voir de temps en temps ?- Cinq izmir escort bul cents par mois ?- Tu n’y crois pas, a ajouté le type ? C’est pas mal ?- Si vous me donnez le double, je ferai des trucs avec vous, a ajouté l’étudiante, tout en se rendant compte qu’elle était allée trop loin.- Des trucs comme quoi, lui a demandé la type ? Le sexe ? L’amour ? Tu ne crois pas quand même que je peux encore ?Elle se sentait vraiment gênée et tout ce qu’elle voulait, c’était sortir de la voiture mais il lui a dit de rester, puis il l’a emmenée chez lui et elle a fait tout ce qu’il faut pour qu’il bande et la prenne en levrette. Quand il l’a ramenée à la cité U, elle avait les gros billets dans la poche. Elle s’est allongée sur son lit. Tout en regardant le plafond, elle a pensé que si elle recommençait, ça lui en ferait le double. Après tout, le pépé avait été gentil avec elle. Un autre aurait sans doute été moins agréable. Elle a posé le bout de ses doigts sur son clitoris. Elle ressentait izmir escort sitesi encore la pénétration.- C’est vrai, a-t-elle dit à haute voix, c’est bien la première fois que j’ai un orgasme en faisant l’amour ! Elle a commencé à se masturber mais elle s’est endormie. Le lendemain, au milieu de ses cours, elle s’est dite que ce n’avait été qu’un rêve mais le samedi suivant, alors qu’elle sortait de la cité U, elle a reconnu la voiture et elle n’a pas hésité à s’asseoir dedans.- Ça va, ma chérie, lui a demandé son amant ?- Oui, j’ai payé mes dettes avec ton argent !- On fait quoi, lui a demandé son amant tout en démarrant ?- Je sais pas ? On va chez toi, lui a demandé la fille ?Elle ne s’attendait pas à ce qu’il la paie encore, mais après avoir fait l’amour, les gros billets étaient bien sur le dessus de la commode. Le sperme dégoulinait sur ses cuisses.- Toi alors, a dit la fille à son amant !- Oh, tu en auras d’autres, lui a-t-il répondu ! Pas sûr qu’ils soient aussi généreux que moi !Toute la durée de ses études à la fac, elle a continué à fréquenter son amant, utilisant parfois la pilule du lendemain pour ne pas être enceinte puis un jour, il lui a dit qu’il ne resterait avec elle que si elle lui fait un enfant.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32