Peep Show à Pigalle !

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Peep Show à Pigalle !Consécutivement à la visite de la boutique bd de Clichy à Pigalle,Passant faire un coucou à une amie hôtesse ,dans un cabaret en face, j’avais envie de revenir sur les lieux « du crime » !Je n’ose pas entrer étant toute seule ,profitant de voir dans la vitrine si des articles seraient susceptibles de plaire ou m’intéresser?Le patron ayant dû me voir, sort me dire bonjour, me demandant si j’avais été contente d’avoir eu autant de cadeaux, et si d’autres me feraient plaisir?Il m’invite a entrer pour en discuter, laissant la caisse à son vendeur, m’invitant à prendre un verre dans son arrière boutique, lieu où précisément j’avais passé la soirée lors de la visite précédente !Me questionne si j’avais connu souvent ce genre d’expérience, lui semblant ,que j’appréciais la compagnie d’hommes murs et courtois, que si je voulais je pourrais faire une liste des articles susceptibles de me séduire; ce jour ayant moins de fréquentation en journée ou plus tard lors d’une soirée? Me dit qu’il avait été conquis ,de mon plaisir de jouer avec sa clientèle de noctambules n’hésitant pas à les laisser voir un peu (beaucoup!) lors des essayages.Me demande s’il me serait possible d’être libre un soir il pourrait me présenter à 3 ou 4 amis ,commerçants dans le quartier ;à qui il a un peu parlé de moi, qui seraient heureux de faire ma connaissance et n’hésiteraient pas à m’offrir les articles souhaités même onéreux!Ayant envie de jouer ,je fais comme si!Et en sa compagnie nous allons voir afin de faire la liste: je commence de choisir 2 corsets en cuir, une paire de bottines lacées,2 paires de chaussures à talons, également de la lingerie: guêpières et ensembles complets soutien gorge culotte porte jarretelles ,je lui dis que pour commencer cela me suffirait..Nous revenons dans son appartement me demande mon n° de téléphone pour me proposer une date pour ce futur rendez vous, s’approche de moi commençant à me caresser tout en dégrafant son pantalon, sort son sexe prend ma main pour que je le caresse, ce qui ne fut pas sans effet sur son excitation !Il me pousse sur les épaules ,comprenant ce qu’il désirait! Sans trop réfléchir je pris directement son phallus en bouche, lui me guidant ,en me tenant la tête me faisant faire des allers retours, commentant cette fellation ,agrémentée de de mots crus ce qui m’excite me pousse à perdre toute retenue ce qui ne tarde pas à l’amener à éjaculer !Remis de ces émotions j’accepte un café me questionnant sur mes soirées de libres soit cette semaine ou la suivante?Mis à part les week-ends, si je suis prévenue la veille je peux me rendre libre.Rentrant chez moi, je me dis qu’il n’avait pas de scrupules avec ses « amis » car il prenait son profit sur ces achats ,et en plus il profitait de moi sans même m’offrir des petits articles comme des bas ?Dès le lendemain je reçus un appel de sa part me proposant un soir de cette semaine? Il n’a pas perdu de temps pour contacter ses amis! Il fut convenu après demain soir journée propice car c’est assez calme me dit il…Pendant deux jour je n’ai plus pensé qu’a ça !Je ne savais si je devais en informer mes amis tout en sachant que ce soir là ils ne pourraient se libérer donc je n’en fis rien!Dois je en parler à cette copine qui travaille en face?Elle risque d’en parler et elle même d’être jalouse?Je gardais donc tout cela secret non sans avoir un peu la trouille mais la peur m’excite et cette situation de rencontrer des inconnus aussi :comment sont ils ,de quel âge, leur exigences, pratiques ?Que mettre comme tenue pour m’y rendre ?Vu le lieu il ne faut pas que je fasse trop jeune donc ce sera tailleur près du corps jupe moulante un peu fendue, chemisier sur un ensemble de lingerie des bas, des gants et escarpins assortis le tout en noir.Je sors du métro et sens des petits tremblements face à cette nouvelle expérience de me trouver livrée à des inconnus …Arrivé devant la boutique j’hésite mais comme a la piscine je me jette à l’eau! J’entre, immédiatement accueillie ,par le patron tout sourire, qui semble très heureux de me voir me complimente sur ma tenue, me dit prévenir ses amis et patienter en regardant si un autre article me ferait plaisir ,se proposant de me l’offrir ? Je fais un tour en étant observée, par tous les clients et tombe en arrêt face à une cape en latex que j’essaye, me regarde dans un miroir, toujours sous les regards, et décide de la prendre!Je me rends à la caisse où le patron est au téléphone me fait signe de vouloir patienter;Il passe un autre appel ,puis m’indique qu’ils vont arriver le temps qu’ils finissent de mettre de l’ordre dans leurs boutiques.Toujours avec ce petit tremblement, canlı bahis şirketleri je ne sais que faire, profitant donc de regarder les petits objets du genre sex-shop et vois qu’il y a divers poppers en vente?Je demande au patron quel serait le plus efficace d’après son expérience, il me conseille de choisir les deux les deux prétendus être les plus puissants, me dit que c’est offert!Un homme aux cheveux blancs entre se dirige avec un sourire vers le patron ,qui me fait signe de les rejoindre , me présente cet ami qui ne cesse de m’observer étonné de mon apparence ? Vu le regard je comprend que sa surprise est plus que positive, ce qui me rassure d’avoir choisi une tenue ne me faisant pas passer pour être trop jeune, Il semble timide face à moi ,me dit de bien vouloir excuser le retard de ses confrères, en attendant il me propose de lui montrer ce que j’avais choisi comme tenues.Je vais lui montrer mes choix qu’il semble apprécieril me dit qu’il aimerait beaucoup me les voir essayer, quand arrivent deux autres complices ! C’est LUI qui me présente, ses amis me dévorent des yeux ! Me disent être très surpris agréablement par ma jeunesse et semble -t-il mes qualités physiques me questionnant sur ce que j’ai choisi comme tenues ou articles, que je leur montre ,et qu’ils me demandent de les apporter à la caisse ,je leur propose de les essayer devant eux, ce qui les ravit et nous allons dans la partie privée du patron, ou je me change quittant ce que j’avais sur moi ,pour débuter par un corset en cuir des bas ,escarpins ce qui a suffit à le rendre très excités !Ils n’ont pas attendu la suite, se sont approchés de moi, débutant par me caresser progressivement, respectueux et tendrement, le patron venu nous rejoindre a sortir son sexe me disant suce moi! Je l’ai regardé ,et lui dis je ne suis ni pute ni soumise !Les autres ont compris ,et lui ont demandé de revenir plus tard! Ils étaient plus gênés que moi, m’ont dit qu’on leur avait confié que j’étais très coquine ,et plus encore ,ce que je leur ai révélé ,que si c’était le cas ce serait à eux de me le dire ,mais que je ne suis pas aux ordres ,ce qui les a rassuré et ont repris leurs caresses de plus en plus précises ,moi en ai fait de même ;en posant mes mains sur deux d’entre eux, à partir de là ce fut comme si nous nous connaissions depuis toujours ! Ils m’ont étendue sur le canapé ,un s’est mis entre mes jambes ,et est venu me lécher, constatant que je n’attendais que ça ,trempée que j’étais de cette situation ,seins offerts aux deux autres j’avais leurs trois bouches s’occupant de moi ,mes mains essayant de les toucher ,pas encore nus ! Un à un ils se sont déshabillés ,tout en ayant un sans cesse, qui tout en utilisant sa langue, tentait de quitter ses vêtements.ils changèrent leurs postions et j’ai commencé par être fouillée intimement ;j’en caressais deux ,dont je pouvais constater qu’ils étaient au mieux de leur forme..Ils ne se pressaient pas ,et m’ont submergée d’un flot de questions! Faisais je ça souvent ou je n’avais accepté que pour avoir ces tenues, avais je des interdits ou des tabous, serais je susceptible de pouvoir les rencontrer ailleurs ,ou étais je vraiment attirée par des hommes murs, pourrais je avoir envie qu’il puissent être plus nombreux, de combien ,quel nombre ,des mêmes âges?Au point qu’ils en oubliaient presque ce pourquoi nous étions ici !Il m’était impossible de répondre à toutes ces demandes, sans le faire une par une, et ne pouvant m’y concentrer, tout en étant dans cette situation, sans même avoir vraiment débuté ,sans dire que je ne pouvais savoir avant d’avoir vécu cette expérience nouvelle ?Je tentais de les satisfaire répondant qu’ils devaient faire un choixEn fait ils avaient plus encore envie de savoir quel fut mon passé, quels ont été les débuts de ma vie sexuelle, si j’avais une copain ,un petit ami ,si j’avais aussi des expériences avec des filles, que faisais dans la vie, quelle études ,que souhaiterais je faire plus tard, quelles étaient mes origines sociales, ce que faisaient mes parents pire qu’un interrogatoire d’un inspecteur de police ou du fisc!Je n’avais pas trop envie de leur parler de ma vie privée de leur donner trop de détails ,de dire où je vivais c’était trop indiscret !De fait tout en me calinant, me caressant sans perversité nous avons pris un verre, la situation devenait gênante et ludique, je me trouvais presque comme dans salon de thé ,papotant avec des amis!Donc je tentais de satisfaire leur curiosité, éludant ce que je n’avais pas envie qu’ils sachent! Ce fut moi qui ai fait en sorte que cela change ,en caressant l’un d’eux ,puis venant m’agenouiller devant canlı kaçak iddaa lui et lui faire une fellation ,ce qui les fit changer d’attitude et comportements avons échangé baisers et caresses réciproques.Toujours allongée sur le dos, le premier que j’avais rencontré ,vient se mettre entre mes jambes dans l’intention de me pénétrer ,ce dont je commençais à avoir envie, depuis le temps que nous avions passé en palabres, toujours humidifiée par le résultat de leurs langues ,de ce fait son sexe est progressivement entré en mon ventre ,avant qu’il se mette en mouvement me fasse répondre pour l’aider a être plus profond en moi.Ma réaction ne fut pas sans effets et sur les autres et sur lui ,qui accélérait ces allers-et- viens ne pouvant éviter des petits soupirs et gémissements, le motivant.Il ne semblait pas désireux que ce soit bref, me prenant presque avec amour et tendresse ,ce à quoi étais peu habituée, je me laissais aller à ces délices, évitant de penser ,juste attentive au plaisir ,jusqu’au moment ou un vint mettre son sexe sur mes lèvres ,que j’ouvrais pour le laisser aller en ma bouche essayant de le faire au mieux ,y compris au plus loin dans ma gorge, non sans quelques difficultés ! Bref ce fut plus faire l’amour que baiser ce qui pour moi était peu fréquent!Il en fut de même pour les autres jusqu’au moment ou en vint un autre ,accompagné du patron ,qui m’avait prévenu ,qu’ils devraient être quatre ,et là l’ambiance a vraiment tout à fait changée ,ce fut bien plus chaud, j’ai eu droit à toutes les positions, ce qui a duré un temps relativement long! Reprenant nos esprit en prenant un verre ,le dernier arrivé m’explique qu’il dirige le sex shop ,à coté dans lequel il y a aussi un grand peep show, un peu comme un mini théâtre, autour duquel des cabines sont situées dans lesquelles les clients en mettant des pièces peuvent faire se relever un rideaux entre une vitre et les miroirs sans tain, ce qui fait qu’on ne peut voir mais qu’être vu si on est dans l’espace intérieur?Il me propose de vouloir essayer à huis clos, donc Ca démontrait qu’il était conscient de mon statut de mineure ? Il me dit que je recevrais le tiers de la recette, et que si j’acceptais qu’un ou plusieurs de ceux qui étaient derrière les miroirs puissent me rejoindre j’aurais cinq cents francs par personne ,d’un minimum assuré de dix mille fr ,estimé entre ce chiffre et le double !Me suggérant de venir voir ,ce qui n’engageait à rien et sans le moindre risque! Ce qui représentait plus du double de mon argent de poche mensuel et du coté très pervers, d’oser tenter cet expérience!En serais je capable?L’unique réponse étant d’essayer ? Du moins d’ y aller voir comment est-ce configuré ?Il me conseille de rester dans la tenue que je porte, de mettre quelque chose dessus, pour sortir dans la rue, bien que ce soit à coté, ou très proche, ça qui me parait évident !Du coup je choisis la cape en latex ce qui n’était pas une très bonne idée ..elle s’ouvre à chaque pas ! Heureusement que c’est à coté !La boutique fait assez cocon à taille humaine mais avec pas mal d’affluence.A peine suis je entrée que je suis sujet de tous leurs regards !Je ne puis dire à cet instant ce que je ressens ,c’est indéfini !On visite le vestiaire du personnel, avec une salle d’eau douche, puis le site en question tout de velours rouge et la porte d’entrée.Tout autour il y a des miroirs ,derrière lesquels un client peut faire ouvrir un rideau ,entre les deux vitres en payant pour une durée limitée ceux permet de voir la scène !Je découvrais ce qui est comme un mini théâtre ,sans qu’on puisse voir qui en sont les spectateurs ?On me précise que ce serait exclusivement avec des préservatifsL’entrée est désormais fermée, nous ne pourrons être dérangés ;que lorsque je désirerai de vouloir cesser il me suffira de le dire.Il me demande si je voulais accepter de faire un tour dans ma tenue ,dans le sex shop ,qu’il soit possible de laisser apprécier mon charme et mon physique!Cette demande me gênait, et m’émoustillait à la fois! Après tout ,autant que cette tenue que j’ai choisie ,soit contemplée non sans être très « intimidée »!Nous sortons de cette pièce et allons voir les divers gadgets , je vois des poppers dont je demande lequel est le plus efficace :il me conseille le Bronx et suggère un gel stimulant ?Je n’osais pas trop regarder tous des hommes qui me détaillaient, en réalisant qu’il étaient assez nombreux !Il me pose la question de savoir si je souhaitais débuter avec un hardeur afin de créer plus de désir aux spectateurs ,un mec qu’on me présente dans les 30 ans plutôt bel homme ,souriant semblant attirant mais ce que je n’ai jamais canlı kaçak bahis eu à ce jour l’occasion de tester ? Je me dis pourquoi pas, espérant être à la hauteur et espérant qu’il ne soit pas trop bien doté !Ok ,mais je voudrais qu’il soit compréhensif ,et sans v******e ni brutalité …il me rassure savoir être progressif et très doux, me prend par le cou et m’amène dans le local pendant que les autres, des clients, demandent de pouvoir accéder aux cabines!Inutile de dire que mon trouble devient de plus en plus considérable et décisif !Entrés dans l’espace il me propose de débuter ,de m’étendre le gel ,tout en me faisant ouvrir les jambes et m’étale ce produit sur les lèvres et les muqueuses, ce qui ne me fait pas plus d’effet que l’excitation de ses caresses !Je ne sais comment procéder pour amorcer ce 1er rapport ,je n’eus pas trop à attendre ,après qu’il se soit mis nu et qu’il me rejoigne ,me caresse les seins, les embrasse, pendant que j’entendais le bruit des rideaux qui coulissaient !Ses caresses me font des effets assez rapidement, je ne sais c’est le gel, ou cette situation mais je sentais mon intimité être inondée, il vient se mettre à coté de moi en prenant ma main pour la guider sur son sexe, qui était plus que satisfaisant, quoique pour moi tout sexe est apte à me plaire, mis à part les extrêmes, trop gros ou trop petits, préférant ce qu‘on peut considérer comme la moyenne…Il avance vers mes lèvres que j’entrouvre et sors un peu la langue, pour le titiller, le laisse entrer, commence une fellation, amusée par le goût de fraise du préservatif tout en ayant à l’esprit ,que je suis observée, ce qui m’oblige à le faire du mieux possible, le faisant entrer sortir, glisser en ma bouche, ralentissant pour tenter de l’avaler le plus possible, peu à peu je parviens presque à l’avoir totalement dans la gorge, faisant attention de ne pas trop hasarder de tousser, je cesse pour ne pas le risquer; accélère les mouvements, ce qu’il interrompt, je suppose pour se retenir?Il me relève les jambes très haut, tenant les chevilles, et délicatement vient se positionner, laissant son prépuce entrer en moi, je reste un peu immobile, lui faisant des mouvements pour entrer totalement, je me sens remplie et ne puis contenir mon désir, agitant le bassin pour synchroniser nos va-et-vient, posant ses lèvres sur ma bouche, me faisant un baiser bien plaisant, la rapidité de la pénétration variant selon notre humeur, au point d’en oublier dans quelles conditions , et lieu je suis, je baise et me fait baiser dans réfléchir, sauf ressentir le plaisir, c’est lui qui prit la décision de jouir, ressortant de moi sans se presser, retirant le préservatif rempli!Il va ouvrir la porte faisant venir le gérant, après avoir discuté quelques secondes vient me demander si les hommes puissent être plusieurs, ce qu’il semblait que j’apprecie,ce qui permettrait d’aller plus vite de ne pas rester trop longtemps?Au contraire je préférais nettement cette proposition que de me trouver seule avec un inconnu !Laissant entrer trois hommes, ils me laissent avec ces derniers, qui se déshabillent en quelques secondes, mettent leur préservatif, se mettent autour, et un sur moi, caressant mes seins, celui sur moi me pénétrant sans hésiter !Ayant compris de tenter de devoir faire en sorte de les satisfaire assez vite ,je poussais quelques soupirs, ou petits gémissements, ce qui ne restait pas sans effets sur leur excitation, il m’adressent des questions et des mots orduriers et « vicelards » auxquels je prends plaisir à répondre sans avoir si ceux derrière les miroirs pouvaient entendre?Bien sur, tous ceux qui étaient dans les cabines souhaitent pouvoir me rejoindre…on a essayé à quatre, mais ça cachait par moment la vue, à ceux étant en cabine !Jamais je n’ai autant goûté le parfum des fraises…J’ai été prise dans toutes les positions: sur le dos ,debout, en levrette en position du poirier…cela pendant une heure et demi peut être plus !Entrecoupé pour remettre un peu de gel,j’ai fini le flacon de poppers que je humais ,dès que j’en avais l’occasion…ce qui ne fut pas de trop !J’ai perçu entre le minimum promis et le maximum sans pouvoir dire si le compte était bon…?Je ne regrette pas cette expérience nouvelle, sans pour autant désirer la refaire, et ne la conseille pas de crainte de s’y habituer? (surtout pour celles n’ayant pas d’aisance financière)Il y a des aventures à ne vivre qu’une fois !Je suis passée à salle d’eau faire un brin de toilette iPuis suis revenue me changer à la boutique juste avant qu’il soit l’heure de la fermeture; sans quoi dans cette tenue juste avec ma cape je me serais trouvée mal à l’aise pour prendre un taxi !Evidemment après m’être fait charrier et taquiner il m’a demandé de lui faire une gâterie pour le « remercier » !Une de plus ou de moins au point où j’en étais !Je ne vous dirais pas (avant peut être) ,un autre récit quelle fut la suite…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32